Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Un avocat israélien chargé de la défense des survivants du massacre de Halabja

Publié par Gilles Munier sur 26 Octobre 2013, 04:36am

Catégories : #Kurdistan

 

Par Gilles Munier

 

En octobre 2007, les habitants de Halabja, au Kurdistan irakien, avaient incendié le mémorial rappelant le massacre à l’arme chimique dont la ville a été victime, à la fin de la guerre Iran-Irak, en réplique à une percée du front nord par les Gardiens de la révolution iranienne (Pasdarans) (1). Ils accusaient leurs dirigeants – et tout particulièrement Jalal Talabani devenu Président de la République irakienne – d’utiliser leurs « souffrances pour bénéficier de la compassion du monde», et d’oublier leurs promesses dès le lendemain des commémorations. Pour disperser les manifestants des miliciens encagoulés de l’UPK – Union Patriotique du Kurdistan, le parti de Talabani – avaient tiré sur les protestataires, tuant un lycéen (2).

 

La violence des miliciens s’expliquait, entre autres, par la crainte des autorités tribales de se voir débordées dans la région par l’organisation islamiste kurdo-arabe Ansar al-Islam, proche d’Al-Qaïda au Pays des deux fleuves et de l’Iran.

 

Ansar al-Islam - dont l’inspirateur, Najmuddin Faraj Ahmad dit Mollah Krebar, est incarcéré en Norvège - a fait parler d’elle en 2003 lors de combats l’opposant aux peshmergas et aux forces spéciales américaines. Suite à une scission, une partie de ses membres a fondé Ansar al-Sunnah qui s’est développée clandestinement au point d’entrer en concurrence avec Al-Qaïda dans la région de Kirkouk. Des échauffourées sanglantes y ont opposé les deux organisations en septembre dernier.

 

Un avocat israélien « de choc »

 

A Halabja, rien de sérieux n’ayant été fait pour venir en aide à la population, un groupe de 20 survivants a fait appel… à Gavriel « Gabi » Mairone, un avocat israélien basé à Chicago, pour  obtenir la condamnation, voire des réparations, des entreprises européennes qui auraient permis à l’Irak de fabriquer des gaz de combat. Cette opération fait les affaires d’Israël, déjà bien implantée au Kurdistan irakien dans la zone contrôlée par Massoud Barzani, en lui permettant d’avancer un nouveau pion dans celle dirigée par Jalal Talabani et où il n’est question que de succession. « Oncle Jalal », comme l’appellent ses partisans, est entre la vie et la mort dans un hôpital allemand.

 

Gavriel « Gabi » Mairone, juif sioniste américain ayant émigré en Israël en 1971, a fait partie des troupes de choc israéliennes lors des guerres d’Octobre et du Liban. Il dirige également le Global Justice Group (GJG), une organisation composée d’anciens agents du Mossad et du Shabak qui surveille les transferts de fonds alimentant des associations islamiques soupçonnées d’encourager les groupes djihadistes (3). 

 

En France, des sociétés et des personnes sont visées par la plainte contre X déposée devant le Tribunal de grande instance de Paris pour « complicité de génocide et de crime contre l'humanité ainsi que recel ». Les matériels exportés ayant été « cofacés », la responsabilité de l’Etat pourrait être mise en cause. D’autres entreprises - en Allemagne, en Espagne et en Italie -  sont dans le collimateur de l’avocat israélien (4).

 

L’enquête lancée en France serait – selon ses promoteurs - le point de départ d’une procédure judiciaire destinée à « mettre un terme à l’impunité des fournisseurs d’armes chimiques »… Alors, à qui faut-il que les victimes civiles des armes chimiques ou radioactives utilisées par les Américains à Fallujah en 2004 et par l’armée israélienne à Gaza en 2008-2009 – bombes au phosphore blanc, obus uranium appauvri, notamment - s’adressent pour que justice leur soit un jour rendue ?

 

(1) Halabja, procès en catimini, par Gilles Munier (24/1/10)

http://0z.fr/kebb8 

(2) Les survivants d'Halabja se révoltent contre l'inaction de Bagdad

http://www.lefigaro.fr/international/2006/05/20/01003-20060520ARTFIG90668-les_survivants_d_halabja_se_revoltent_contre_l_inaction_de_bagdad.php

(3) Costs of Terrorism, Yediot Ahoronot (17/12/04)

http://www.mm-law.com/files/2004-12-YA.pdf

(4) Massacre à l'arme chimique en Irak : la France impliquée, par Marie-France Etchegoin (Le Nouvel Obs – 20/10/13)

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20131018.OBS1717/massacre-a-l-arme-chimique-en-irak-la-france-impliquee.html

 

Sur le même sujet, lire aussi :

Le nouveau mystère de Halabja

http://0z.fr/lpGGQ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents