Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Gaza : Les tunnels du blocus israélien

Publié par Gilles Munier sur 29 Avril 2016, 05:38am

Catégories : #Gaza

Pour les Brigades Al-Qassam, les tunnels sont une arme stratégique
Pour les Brigades Al-Qassam, les tunnels sont une arme stratégique

Par Harriet Sherwood et Hazem Balusha (revue de presse: Mail and Guardian, Afrique du sud - Extraits - 1/4/16)*

Les raclements, les grattements, les crissements pourraient être ceux d’un insecte niché dans le mur, ou d’un rat sous le plancher ou encore l’écoulement de tuyaux d’eau crevés. Ou cela pourrait aussi venir des membres du Hamas creusant la terre sous Gaza vers Israël.

On peut, selon certains, entendre, du côté israélien de la frontière avec Gaza, le faible bruit du creusement de tunnel au cœur de la nuit ; pour d’autres, ce n’est que paranoïa et peur alimentant l’imagination. Mais, il ne fait aucun doute que 18 mois après la dernière guerre entre Israël et Gaza et après la découverte des tunnels du Hamas qui devint un casus belli pour Israël, le percement de tunnels sur une grande échelle a recommencé.

Ismaïl Haniyeh, à la tête du Hamas à Gaza, a indiqué que « cette année, les combattants du Hamas creuseront autant de tunnels que le Vietnam ne l’a fait ». Ce qu’a confirmé l’armée israélienne : « Nous (le) voyons à partir de nos postes d’observation et ils essaient de nous les cacher » a précisé un haut officier des IDF (forces armées israéliennes), précisant que les rapports sur les bruits entendus par les résidents le long de la frontière ont fait l’objet d’investigation. « Pour l’instant, nous ne savons pas si des tunnels continuent de l’autre côté de notre frontière ».

Au cours des 50 jours qu’a duré la guerre en 2014, la ramification et la sophistication du réseau sous terre du Hamas a surpris les militaires et les politiques israéliens. Au moment du cessez-le-feu, 32 tunnels qui traversaient la frontière furent détruits par l’IDF qui déclara avoir atteint le but de cette guerre. Mais certains furent sceptiques.

Le brigadier général Shimon Daniel, ancien chef du corps de génie des IDF, avait assuré que « dès le départ de nos forces, le Hamas reconstruira les tunnels ». Au cours de cette guerre, Israël avait, selon l’ONU, détruit 100 000 maisons ; 3,5 millions de tonnes de matériaux de construction étaient entrés dans Gaza et ont, selon Israël, été détournés pour la construction, non de logements, mais pour l’édification des tunnels donnant lieu à un marché noir très florissant.

En décembre dernier, la branche armée du Hamas, les Brigades Al-Qassam, ont mis sur pied une brigade spéciale pour creuser, équiper les tunnels et former les combattants à leur utilisation. Cinq tunnels se sont effondrés cette année, tuant 12 membres des brigades et en blessant une douzaine d’autres. ..

Mustafa Ibrahim, analyste, indique que «pour les Brigades Al-Qassam, les tunnels sont une arme stratégique qu’elles vont développer pour un recours extensif ». Pendant la guerre de 2014, ces passages souterrains ont permis d’infliger, selon le Hamas, des « dommages essentiels à Israël » lors des combats…..

A l’heure actuelle, les tunnels se classent en quatre catégories. Certains ont pour vocation de se faufiler sous la frontière pour des attaques contre les troupes ou les civils, d’autres seront l’aire de stockage pour des roquettes prêtes à être lancées sur Israël. D’autres encore forment un labyrinthe de passages et de bunkers sous la ville de Gaza pour servir d’abri à la direction palestinienne lors de combat intense. Quelques-uns seront une voie de transit pour les armes venant d’Egypte, même si l’armée égyptienne en a détruit la centaine qui existait à l’époque du marché noir.

…(...)... Un chef militaire du Hamas, Abou Hamza, a déclaré sur Al Khaleeej Online que « Si un engagement devait se produire, les Israéliens seront surpris de la solidité et de la résistance de ces tunnels qui peuvent soutenir les bombardements et les bombes assourdissantes de l’aviation et des tanks israéliens ». « Ces tunnels peuvent être une rampe de lancement de roquettes sophistiquée et d’obus de mortier vers les villes israéliennes à proximité de la bande de Gaza, soustraire les combattants aux radars ennemis, les aider à échapper et se cacher lors de la capture de soldats israéliens ». Les militaires de l’IDF ont placé ces tunnels sur leur liste des priorités.

Les Etats-Unis ont fourni à Israël 40 millions de dollars pour « mettre en place des moyens anti-tunnels afin de détecter, organiser et neutraliser les tunnels souterrains qui menacent les Etats-Unis ou Israël » selon le Foreign Policy, citant Christopher Sherwood, porte-parole du Département de la Défense US. On évoque aussi l’enfouissement d’un « Iron Dome » pour faire pendant au système de défense anti-roquette d’Israël.

«La peur et l’anxiété sont dans l’air » dit Arnon Avni, un graphiste qui habite dans le Kibboutz Nirim à deux kilomètres de la frontière. « Le Hamas entend nous faire peur et il y réussit ; si vous ébranlez la stabilité psychologique des gens, votre travail est fait »….

A Netiv HaAsar, si proche de la frontière que vous pouvez voir clairement les villages palestiniens de Beit Hanoun et de Beit Lahia, Shaike Shaked a observé ces derniers mois une intense activité militaire des deux côtés de la frontière: « Nous avons besoin d’une trêve. Mais si les choses continuent sur leur lancée, ce n’est qu’une question de temps. S’il y a une infiltration, et que des civils sont tués en Israël, ce qui s’est passé lors de la dernière guerre sera peu de choses comparé à ce qui se passera alors »...(...)... «Les photos de la dernière guerre à Gaza que j’ai vues étaient si cruelles que je ne veux pas une autre confrontation ».

Traduction et Synthèse: Xavière Jardez

Version originale: Israelis fear tunnel attacks from Hamas

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents