Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Ali Lumière vivante!

Publié par Gilles Munier sur 4 Août 2015, 04:59am

Catégories : #Palestine

Ali Lumière vivante!

Le 31 juillet 2015, à Douma, près de Naplouse, Ali Saad Dawabsha, bébé de 18 mois, a été brûlé vif dans la maison de ses parents, incendiée par des colons juifs fanatiques.

Poème de Hernando Ramirez Ardila (Paris, 3/8/2015)*

Ali Saad Dawabsha, tu étouffes, tu pleures, tu cries,

Ta chair s'enflamme sous des douleurs sans nom,

Langue de feu inhumaine, torche attisée par les mains

criminelles des croyants impies d'un dieu unique étoilé de bleu.

.

Tes cris ne sont pas entendus ! Ta mère Patrie la Palestine,

n'a pas pu répondre à l’appel de ta souffrance inouïe.

Maltraitée, ligotée, bombardée, bâillonnée, blessée, violée

dans ses entrailles par des pelleteuses, mortiers, chars et

charognards coiffés de noir de la tête aux pieds

.

Ali, l'envahisseur a voulu t'assassiner,

mais par ton meurtre il t'a donné la vie, et

pourvu tes bras d’armes puissantes : justice,

vérité, passion et liberté sans prix.

.

Tu es maintenant phare de lumière incandescente.

Personne ne pourra obscurcir les sentiers que tu signales.

.

Ton nom honorera les luttes du futur avec les faisceaux

de ton cœur en oriflamme, pour dénoncer la barbarie

et l'injustice du colonisateur de la terre sacrée de tes aïeuls.

.

Tu ne seras pas obligé d'empoigner la fronde

contre les bombes ou les canons des chars.

Tu ne seras pas obligé de voir les massacres

d'innocents, de femmes, de vieillards, d'enfants,

par des bidasses sanguinaires sans loi ni mémoire.

.

Mais tu veilleras du fond de l'histoire

afin que ta mort ne reste pas sans nom.

Mort , extermination, Shoah du peuple palestinien

à ciel ouvert, exécutée par les fils, héritiers méprisables

d'un autre peuple qui a souffert le même sort.

.

Oh Mère Patrie ! Un de tes fils est mort pour que tu puisses

voir la lumière de la Liberté, l'Égalité et de la Fraternité, un jour.

.

*Poète colombien, Hernando Ramirez Ardila est psychiatre.

Photo : Ali et sa maison incendiée par des juifs fanatiques.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents