Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Affaire Hariri: faux passeport, made in France

Publié par Gilles Munier sur 12 Avril 2010, 17:32pm

Catégories : #Liban

Affaire Hariri :

Faux passeport, made in France

 

   Dans une interview au quotidien koweitien Al-Seyassah, Zouheir Siddiq, qui se présentait il y a quelques années comme un membre important des services secrets syriens au Liban, et prétendait tout savoir sur l’implication de la Syrie dans l’assassinat du Premier ministre libanais Rafic Hariri, refait parler de lui. Réfugié de nombreux mois en France, sous haute protection, il vient de révéler que le Cabinet de Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, lui avait remis, « pour le protéger », un faux passeport tchèque (1) lui permettant de quitter le territoire français alors que le Liban réclamait son extradition. Condamné en 2009 à Abou Dhabi à 6 mois de prison et expulsé pour être entré dans les Emirats Arabes Unis avec de faux papiers d’identité, il dit qu’il « ne savait pas que ce passeport était faux ».

   On attend la réaction du président français, et de savoir par la même occasion où en est l’enquête sur les faux vrais passeports français utilisés à Dubaï par le Mossad pour assassiner Mahmoud al-Mabhouh, dirigeant du Hamas. Le représentant des services secrets israéliens à Paris n’a toujours pas été expulsé - ne serait-ce que pour la forme - comme cela a été le cas à Londres.

   Comme nous l’écrivions en juillet 2006 (2), Zouheir Siddiq était en fait un escroc protégé par Rifaat al- Assad, ancien dirigeant syrien réfugié en Espagne qui rêvait de renverser son neveu, le Président Bachar al-Assad. Selon Der Spiegel (22/10/05) Siddiq avait avoué à son frère être devenu « millionnaire » en récitant ce qu’« on » lui avait demandé de dire, notamment les noms de sept officiers du renseignement syrien et de quatre généraux libanais soi-disant impliqués dans l’assassinat.

 

(1) Siddiq: Forged Passport Given to Me by then Interior Minister Sarkozy's Office

http://www.naharnet.com/domino/tn/NewsDesk.nsf/Lebanon/BFDC994C7E4E53F6C2257703001BB738?OpenDocument

(2) Assassinat de Rafic Hariri : la piste interdite

http://www.france-irak-actualite.com/pages/liban-assassinat-de-rafic-hariri-la-piste-interdite-16-7-06--1982672.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents