Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Ainsi parlait Michel Rocard aux Israéliens

Publié par Gilles Munier sur 6 Juillet 2016, 05:22am

Catégories : #Israël

Michel Rocard, ancien Premier ministre
Michel Rocard, ancien Premier ministre

Revue de presse : Israël Magazine (Extrait - 4/7/16)*

Dans une longue interview accordée en février 2014 à la journaliste Lydie Türkfeld, Michel Rocard - décédé le 2 juillet dernier - répondait à la question :

…(…)… Les Palestiniens posent comme condition préalable qu’une partie de Jérusalem devienne leur capitale, alors qu’Israël en refuse le principe. Comment aller au-delà de ce blocage?

Michel Rocard : Personne n’a jamais vu une majorité à la Knesset, prête à signer les sacrifices nécessaires à la paix. Il y a deux manières de faire la paix. L’une, c’est par la victoire, donc la destruction de l’autre : c’est ce que vous cherchez mais je ne suis pas sûr que la communauté internationale le permette, parce qu’il y a un milliard et demi de musulmans ; vous faites là un pari dangereux.

L’autre, c’est le compromis : personne n’a jamais vu de compromis où l’on gagne tout ! L’Histoire montre que les hommes s’entendent toujours sur des intérêts, des territoires, des échanges de prisonniers, des contrats commerciaux… Mais, sur des symboles, on ne s’entend jamais. Vous êtes dans une situation à l’irlandaise, l’Irlande du Sud. Un siècle et demi, des milliers de morts.

Je ne comprends pas Israël. Quand on raisonne en termes de stratégie, il y a les outils de la stratégie, principalement trois : le temps, le nombre et l’espace. Vous n’avez aucun des trois. Il vous faudra faire des compromis sur des symboles. Votre gouvernement n’y peut rien aussi longtemps que le peuple d’Israël sera fier de sa force…

Pareil en Palestine : j’ai du mal à citer Arafat, qui était un homme un peu tordu, mais Fayad et Abbas sont de vrais hommes de paix. Pas pour vous : vous ne les avez jamais crus. Au point de « préférer » le Hamas ! Le Hamas est une création d’Israël par le moyen d’une pression constante, pour créer une situation qui convienne au confort intellectuel de la population israélienne dans ce qu’elle croit.

Je suis peiné de n’avoir jamais entendu le Grand Rabbinat d’Israël parler de la paix. Il y a de problèmes lourds, théologiques – Jérusalem, la terre – : est-ce que la terre a priorité sur les hommes vivants ? C’est une « bonne » question pour la Torah…

J’attends que le Rabbinat décide si la vie d’un être humain est supérieure à des surfaces de terre et si un symbole peut se partager. C’est grand, Jérusalem… Vous, mes amis d’Israël, il faut que vous appreniez à vouloir la paix. Je suis un pro israélien de toujours – j’ai vécu dix ans avec une femme israélienne et Israël est l’Etat du monde dans lequel j’ai passé le plus de temps, en dehors de mon propre pays, mais vous nous faites peur. Vous n’aimez pas la paix …(…)…

*Texte intégral de l’interview : Michel Rocard : Le Sage de la République

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents