Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Provocation qatarie : l’ambassadeur russe roué de coups

Publié par Gilles Munier sur 4 Décembre 2011, 09:21am

Catégories : #Qatar

Par Gilles Munier

   L’information est passée pratiquement inaperçue : le 29 novembre dernier, Vladimir Titorenko, ambassadeur de la Fédération de Russie au Qatar, ainsi que des fonctionnaires d’ambassade venus l’accueillir à sa descente d’avion sur l’aéroport de Doha, ont été roués de coups par des policiers et des douaniers.

   Selon l’agence de presse Novosti, les quataris tentaient de s’emparer de la valise diplomatique russe. Le diplomate a été blessé à la rétine et son corps serait couvert d'ecchymoses.

   Le ministère russe des Affaires étrangères a immédiatement protesté contre le « caractère inadmissibles » de ces actes, précisant qu’il s’agit d’ « une violation flagrante des normes du droit international ». Il exige une enquête.

   Selon le quotidien libanais Al-Nahar (1), l’attaque s’est produite après que la Russie aurait refusé plusieurs millions de dollars offerts pour qu’elle change de position à l’égard de la Syrie.

    Vladimir Titorenko est un ambassadeur qui ne se laisse pas impressionné. En avril 2003, en poste en Irak, il a été blessé alors qu’il roulait en convoi vers la Syrie, son véhicule ayant été délibérément pris pour cible par une patrouille étasunienne. Plusieurs diplomates avaient été touchés. A l’époque, la CIA croyait que le président Saddam Hussein se terrait à Bagdad, caché à l’ambassade russe.

(1) http://www.annahar.com/content.php?priority=4&table=mahaly&type=mahaly&day=Sat

Actualisation (6/12/11) :

Le 4 décembre, Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, a informé Hamad bin Jassim Al Thani, son homologue qatari - également Premier ministre - que Moscou dégradait ses relations diplomatiques avec Doha jusqu'à ce que les exigences posées par la Russie soient remplies : excuses officielles et sanctions pour les officiers impliqués dans l’incident.

L’Ambassadeur Vladimir Titorenko quittera le Qatar dès que son état de santé le permettra.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents