Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Stop aux attentats aveugles en Irak ! dit le chef du parti Baas clandestin à Al-Qaïda

Publié par Gilles Munier sur 2 Août 2013, 09:53am

Catégories : #Irak

 

Par Gilles Munier

 

Dans un long discours prononcé à  l’occasion du 45ème anniversaire de la Révolution de juillet 1968 en Irak, Izzat Ibrahim al-Douri, chef du Baas clandestin et commandant suprême du Front du Djihad et de la Libération, a rappelé que les Etats-Unis – en agressant l’Irak - avaient promis à ses habitants la liberté, les droits de l’homme et la prospérité, mais qu’ils n’avaient apporté que misère, destruction, désolation, massacres, pillages, déplacements forcés, et désunion sur des bases sectaires, ethniques ou tribales.

 

Dans le combat mené pour libérer le pays, il a tenu a préciser qu’il ne fallait pas confondre la masse des militaires et des membres des services de sécurité avec l’encadrement safawide – c’est-à-dire chiite pro-iranien -, ou avec les membres des milices et les espions soutenant le régime. Seuls les agents de l’étranger doivent être ciblés par la résistance, a-t-il déclaré.

 

Izzat al-Douri a mis en garde les « factions » n’appartenant pas au front de libération qu’il dirige et qui attaquent indistinctement les militaires et les policiers faisant honnêtement leur travail : ceux qui tuent des Irakiens sur la base de critères identitaires ou religieux sont des terroristes, leur a-t-il dit. Il est normal que les forces de l’ordre les pourchassent.

 

Il ne veut pas croire que des militants d’Al-Qaïda, honnêtes et sincères, soient les auteurs des « crimes horribles » qui endeuillent l’Irak, et pense que le nom de l’organisation islamiste est utilisé à son insu par les services secrets iraniens et leurs collaborateurs.

 

Le chef du parti Baas clandestin considère les leaders d’Al Qaïda comme ses « ses frères dans le djihad », à condition qu’ils n’attaquent que les « ennemis de l’Irak et de son peuple et qu'ils luttent uniquement pour la libération du pays »… Les attentats contre les forces armées et la police, ou contre les fonctionnaires civils dans le gouvernement de la collaboration – sauf visant des traitres - ne servent, dit-il, que « les intérêts américains, ceux de l'Entité sioniste, de l'Iran safawide, et de leurs agents locaux ».

 

Izzat Ibrahim al-Douri a conclu son discours en adressant ses salutations chaleureuses et son respect aux prisonniers politiques - notamment à Tarek Aziz et à ses camarades -, aux âmes des martyrs en Irak et en Palestine, et à celles de Ahmad Hassan al-Bakr, Saddam Hussein et Salah Mahdi Amash, grâce à l’action desquels les révolutionnaires du 17-30 juillet 1968 l’ont emporté.

 

*Source : Discours du Commandant Suprême du Jihad et de la Libération (Traduction d’Abu Assur pour Asurbanipal - 31/7/13)

http://assurbanipal-banipal.blogspot.fr/ 

 

Sur le même sujet, lire aussi :

Ramadan sanglant en Irak : Arrêtez le massacre !

http://0z.fr/NsyZf 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents