Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Shekhinah/Row : des SAS en Irak avant l’éclatement de la dernière guerre du Golfe

Publié par Gilles Munier sur 27 Février 2013, 18:47pm

Catégories : #Irak

Par Gilles Munier

Lundi dernier, le Daily Mail a révélé qu’une unité des SAS a été envoyée en Irak le 17 mars 2003, c’est à dire avant le vote à la Chambre des Communes qui avait décidé de la participation de la Grande-Bretagne à l’invasion du pays (1). Selon le quotidien, l’opération baptisée Row avait pour but de neutraliser une base militaire et une usine de traitement des eaux situées à Al-Qaïm, près de la frontière avec la Syrie, d’où des missiles Scud auraient été tirés en direction d’Israël pendant la Première guerre du Golfe.

En fait, la présence de forces spéciales britanniques, australiennes et américaines dans cette zone avait pour principal objectif de s’emparer de stations de pompage H1, H2 et H3 - toutes dotées d'un petir aéroports -  sur la bretelle de l’oléoduc Mossoul-Kirkouk-Haïfa, car le MI6 savait qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massive dans la région *. Le nom de code de l’opération était Shekhinah, Présence de Dieu en hébreu (2). Elle était inspirée d’un projet israélien ajourné en 2001. L’Etat hébreu mise, depuis, sur l’ « option syrienne » : un régime qui lui soit favorable à Damas, c'est-à-dire autorisant la construction d’une bretelle vers Haïfa sur l’oléoduc reliant Kirkouk à Banyas.

(1) The SAS secret mission to kill in Iraq BEFORE MPs voted to invade

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2283450/SAS-secret-mission-kill-Iraq--BEFORE-MPs-voted-invade.html#ixzz2M7QMRMDp

(2) Dans le Torah, la Shekhinah - Présence de Dieu - serait remontée aux cieux lors de la destruction du temple de Jérusalem par le roi mésopotamien Nabuchodonosor en 567 avant JC. Selon certains spécialistes du judaïsme, la Shekhinah serait plutôt la "parèdre" de Yahvé, c'est à dire son "complément féminin".
* Sur le même sujet, lire aussi :

L’oléoduc kurde, par Gilles Munier (AFI-Flash n°54 – 26/1/06)

http://0z.fr/rtnCT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents