Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Sauvons Tarek Aziz... Vite!

Publié par Gilles Munier sur 31 Décembre 2010, 11:14am

Catégories : #Irak

Témoignage du professeur Jacques Foviaux, Professeur émérite des Universités *

   J’ai rencontré le Président Tarek Aziz, dans le cadre d’une réunion internationale organisée contre l’embargo qui frappait l’Irak : c’était, à Bagdad, en 2001. L’homme m’a fait beaucoup d’impression, m’accordant quelques minutes d’entretien avant la séance qu’il présidait. J’ai été frappé par sa vivacité d’esprit et sa curiosité à mon égard, alors que j’étais l'invité officiel de la Faculté de droit de Bagdad pour y donner une série de conférences. J’ai réitéré ces cycles de conférences en 2002, puis en 2003, année où j’ai apporté, dans les circonstances tragiques que tout le monde connaît mieux maintenant, un Olivier de la paix, emballé aux couleurs irakiennes, déposé à la Maison de la Sagesse, équivalent irakien du Collège de France, au bord du Tigre.

    Ex-Huit de pique du jeu de l'Amérique, le Président Tarek Aziz est entré de plein pied dans l’histoire, dans l’Histoire, qui surplombe l’histoire et toutes les histoires, dans la légende : c’est un patriote, qui chérit avant tout son pays, c’est un chrétien de surcroît, enfin c'est un parfait francophone. La réconciliation dans ce pays, frappé aux fers du malheur passe par la consolidation du passé, ébréché et bousculé, auquel tous les Irakiens demeurent filialement très attachés, ce qu’il en reste à jamais, que rien n’effacera jamais : quel destin tragique pour cet homme, quelles souffrances inhumaines et inutiles depuis les années de captivité : il est temps d’y mettre fin par un beau geste de clémence et de paix augustéenne, c'est l'exercice majestueux et réservé du pouvoir suprême depuis la plus haute Antiquité, que rien ne peut ravir aux autorités du Pays : l'IRAK.

   Le sort du Président Tarek Aziz est à chercher dans une solution humanitaire, surtout pas juridique, qui serait rendue comme l'oracle d'une quelconque "machine à droit", comme la nommait le tout jeune magistrat: de Versailles : Alexis de Tocqueville. À cet homme, rendons l'honneur dans la liberté. Vite !

* Histoire du droit à l’histoire.com

http://histoiredudroitahistoire.over-blog.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ghassan Loutfi 02/01/2011 04:15


Les Israelo-Us veulent condamner Mr Tarek Aziz et en finir avec pour: 1-Cacher et enterrer la verité s'il ecrit ses memoires un jour
2-Eliminer un patriote rassembleur ( comme on a eliminé tous les intelectuels et professeurs de grandes qualités) qui prêchera de nouveau l'unité du pays qu'on
voudrai absolument depiecer à l'avantage d'Israel


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents