Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Pétrole : l’Irak a perdu «sa bataille contre le Kurdistan»

Publié par Gilles Munier sur 11 Août 2012, 20:47pm

Catégories : #Irak

Par Anatolia News Agency (revue de presse - extrait- 10/8/12)

Le gouvernement irakien a perdu sa bataille énergétique contre le Gouvernement Régional du Kurdistan (GRK), en plein développement,  qui contrôle la région autonome du nord de l’Irak selon Mehmet Sepil, président de Genel Energy, l’une des compagnies pétrolières les plus influentes dans cette région.

Les problèmes en suspens entre Bagdad et Erbil sur l’ouverture des champs pétrolifères  et gaziers du nord de l’Irak aux compagnies internationales a été résolu de “facto” a-t-il déclaré à l’Agence de presse Anatolia.

« Prenons, par exemple, les compagnies qui y opèrent : Exxon, Chevron, Total et Gazprom. Ce sont quelques unes des plus grandes compagnies au monde. Et de plus, Exxon, Total et Gazprom exploitent aussi les champs pétrolifères dans le sud. Bagdad dit qu’il va mettre les compagnies qui travaillent dans le nord sur une liste notre mais ce sont ces mêmes compagnies qui sont à Bagdad. Cette question est terminée. Par ailleurs, Bagdad prend son temps et donc les compagnies pétrolières s’en vont et montent vers le nord. La bataille de l’énergie est aujourd’hui terminée. Ce qui est important est de savoir quand Bagdad va l’admettre ».

La société Genel, basée à Ankara, a récemment acquis 21% de la participation de la société US Hawler Energy dans le bassin de Bina Bawi, élevant ainsi son pourcentage à 44%, a ajouté Sepil.

«La région verra bientôt une forte concentration. Le nombre des  compagnies pétrolières dans le nord de l’Irak se situe entre 40 et 50, mais tombera entre 10 et 15 d’ici deux à trois ans. Ce qui se passe dans le nord de l’Irak est typique. Tout d’abord les petites compagnies s’introduisent, trouvent le pétrole et vendent leur champ après en avoir retiré tous les bénéfices. C’est le processus qui se développe dans le nord  de l’Irak maintenant » précise Sepil...(...)...

Source: Iraq ‘"lost fight against Arbil"

http://www.hurriyetdailynews.com/iraq-lost-fight-against-arbil.aspx?pageID=238&nid=27479&NewsCatID=348

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents