Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Pétrole contre nourriture : coup de théâtre, puis suspense, finalement la relaxe de Gilles Munier est confirmée

Publié par Gilles Munier sur 20 Juillet 2013, 09:06am

Catégories : #Pétrole contre nourriture

 

Par Gilles Munier

 

Coup de théâtre, puis suspense le 18 juillet quand le Parquet a annoncé faire appel de la décision du Tribunal correctionnel de Paris de relaxer les personnes et sociétés impliquées par le juge Courroye dans l’affaire « Pétrole contre nourriture ».

 

Selon l’agence Reuters rapportant l’information, 14 prévenus étaient sur les 20 blanchis le 8 juillet dernier allaient être rejugés. Mais qui ? Mystère ! Tout ce qu’on savait, c’est que ni Christophe de Margerie – PDG de la société Total - ni Charles Pasqua - ancien ministre de l’Intérieur – n’était concernés par l’appel du Parquet.

 

Acharnement judiciaire sur 14 prévenus

 

Restaient 4 prévenus…  pas prévenus du sort qui leur avait été réservé, et 14 malheureux autres se demandant s’ils étaient dans la liste des personnes à rejuger. Pour Jean Veil, avocat de la société Total, le Parquet avait fait preuve d’ « acharnement judiciaire près de quinze ans après les faits ».

 

Hier, mon avocate m’a informé que je fais partie des heureux prévenus dont la relaxe n’a pas été contestée. Pourquoi ? Je le saurai plus tard... Je pense aux autres qui n’ont pas eu cette chance. Leur re-jugement aura lieu, au plus tôt, en 2014 ou 2015… Vogue la galère… Dans leur cas, peut-on parler de justice ?

 

En attendant, un procès « Oil for food 2 », comme on l’appelle en France, se tiendra d’ici la fin de cette année au tribunal de Paris, probablement en septembre ou octobre. Il concerne quelques entreprises françaises sélectionnées parmi plusieurs dizaines ayant « violé l’embargo ». Personne ne sait en fonction de quels critères certaines ont été retenues et pas d’autres. Peut-on, un fois encore, parler de justice ?

 

Et puis, quand Justice – la vraie celle-là, avec un grand J - sera-t-elle rendue pour le peuple irakien victime de la barbarie occidentale ?

 

A suivre...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux 20/07/2013 13:29

Je viens d'avoir connaissance par ma messagerie de ton message Facebook ci-dessous.
Depuis deux jours, Facebook m'a suspendu "temporairement". Je n'ai donc plus accès à ma page. C'est d'autant plus lamentable et honteux que cette suspension a eue lieue lorsque j'informais mon
lectorat du décès de mon camarade Henri Alleg, auteur de la préface de mon livre-témoignage sur la Guerre d'Algérie.
"Merci pour ce message de solidarité. Le Parquet a fait appel, mais ne m'a pas mis sur la liste des personnes à rejuger. »
Amitiés.
Jacques Tourtaux
Anticolonialiste

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents