Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Nettoyage ethnique… à la mode kurde

Publié par Gilles Munier sur 15 Juin 2013, 09:37am

Catégories : #Kurdistan

 

Revue de presse par Gilles Munier

 

Najmaldin Karim, gouverneur de Kirkouk - ville historiquement turkmène que se disputent Kurdes et Arabes - a donné l’ordre au chef de sa police d’expulser toutes les familles arabes qui s’y sont installé pour fuir l’insécurité régnant dans leur région. Prétexte avancé : la situation dans le reste de l’Irak est bien meilleure que dans la cité pétrolière * !

 

Pour Abdulrahman Murshid Assi, membre de l'Assemblée arabe de Kirkouk, cette décision n’a rien à voir avec la sécurité, mais a pour but de « purger » la ville de ses habitants arabes. Le gouverneur a répondu, sans convaincre, que seuls les familles arabes arrivées ces dix dernières années étaient concernées. Pour les observateurs, il s’agit d’une nouvelle tentative d’appliquer l’article 140 de la Constitution qui stipule l’expulsion des Arabes – souvent chiites – arrivés dans les années 80 et 90 dans la cadre de la politique d’arabisation de la région voulue par Saddam Hussein. Alors que les Kurdes expulsés sont revenus en masse et que des dizaines de milliers d’autres se sont installés à Kirkouk pour modifier l’équilibre démographique de la province, rien n’est fait pour que les Turkmènes, qui ont subi le même sort, parviennent à récupérer leurs biens.

 

Omar al-Jibbouri, membre arabe du Conseil provincial, affirme que l’ordre donné par le gouverneur est inconstitutionnel, car la Constitution dit « que les citoyens irakiens peuvent vivre dans n'importe quelle partie du pays». Il pense que les partis politiques kurdes, chargés de la sécurité de la ville, sont derrière sa décision.

 

Source:

* Kirkuk Governor Orders Unauthorized Arab Residents Expelled, par Hiwa Hussamadin (Rudaw - 3/6/13)

http://rudaw.net/english/kurdistan/030620131

______________

 

Les habitants de Rabatki, village assyrien situé près d’Aqra, dans la province de Dohouk (Région autonome du Kurdistan), ont barré la route à un camion chargé de matériel de construction et de briques, conduit par des Kurdes venus s’emparer illégalement d’un terrain *.

 

Moins d’une heure plus tard, sept véhicules remplis de Kurdes armés de Kalachnikovs ont attaqué le village pour obliger les villageois à laisser leurs coreligionnaires occuper l’espace convoité.

 

Rabatki est revendiqué depuis 1990 par la tribu des Zebari qui se croit tout permis en raison de ses liens avec celle des Barzani. Hoshyar Zebari, actuel ministre irakien des Affaires étrangères, en est un des puissants dirigeants.

 

Ces dernières années, et bien que les droits de la communauté assyrienne sur Rabatki aient été confirmés par la justice en 1992, les habitants du village ont repoussé à plusieurs reprises des attaques de groupes kurdes tentant de s’emparer de leurs terres.

 

Dans la Région autonome du Kurdistan, quasi indépendante, des dizaines de villages assyriens ont été entièrement ou partiellement occupés par les Kurdes.

 

Source :

* Kurdish Mob Attacks Assyrian Village in North Iraq - Attempts Land Grab

http://www.aina.org/news/20130613170234.htm

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents