Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Maroc: Mohamed VI fait la pub d'Aqmi

Publié par Gilles Munier sur 21 Septembre 2013, 08:42am

Catégories : #Maroc

 

Par Gilles Munier

 

Mohamed VI attendait son heure pour se venger de l’annonce faite, début août, par le site marocain d’information indépendant Lokome, de la grâce qu’il avait accordé au pédophile « Daniel Galvan », de nationalité espagnole. La nouvelle, on s’en souvient, avait provoqué un scandale et des manifestations réclamant des comptes au roi, du jamais vu à Rabat où le critiquer est  un crime de lèse-majesté et… un blasphème car le monarque est « Commandeur des Croyants » (1) !


Mohamed VI a profité de la publication faite par Lakome (version arabe) d’un lien permettant de visionner sur You Tube une vidéo de 41’ produite par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) - intitulée « Maroc : le royaume de la corruption et du despotisme » - pour ordonner l’arrestation du journaliste Ali Anouzla, directeur du site (2). Le ministre marocain de la Justice – islamiste à la solde du Palais  - envisage aussi de porter plainte contre le quotidien espagnol El Païs qui a également signalé la vidéo à ses lecteurs.

 

Bien sûr, la vidéo a été retirée de You Tube, mais on dit qu’elle serait maintenant visible sur Dailymotion.

 

Ce ne sont évidemment pas les appels au djihad d’Aqmi qui effraient le plus le roi, mais les libertés que prennent certains journalistes, et les « révélations » sur son mode de vie, sa fortune, sur ses relations cachées avec Israël et les Etats-Unis … etc… des informations censurées qui ne circulaient jusqu’ici que sous le manteau.

 

La nouvelle stratégie d’Aqmi - qui cantonnait ses activités à des attentats et des trafics divers, ou à la profération d’anathèmes et de menaces – est payante en termes d’image. La décision sotte et contre-productive d’arrêter Ali Anouzla, risque de faire d’Abdelkader Droukdel – chef d’Aqmi qui n’en espérait pas tant - une sorte de « Robin… des Sables », un émir djihadiste qui dévoile tout haut ce que l’opposition marocaine n’ose pas chuchoter.

 

Certes, Mohamed VI se venge de Lakome, mais on ne peut pas dire que ce soit à moindre frais.

 

(1) « Danielgate » au Maroc : le roi désacralisé, la fonction royale ébranlée

http://0z.fr/8gzZB 

(2)Affaire Anouzla : communiqué de Lakome

http://fr.lakome.com/index.php/maroc/1365-affaire-ali-anouzla-communique-de-lakome 

Commenter cet article

do 21/09/2013 19:09

Salut,

Inutile de publier ce commentaire.

Merci pour tes infos. je voulais juste te dire qu'il ne faut pas abuser des caractères en italiques, ni des caractères gras. Sinon, le lecteur n'y voit plus rien! Il faut s'en servir le plus
rarement possible. Car sinon, on finit par tout mettre en gras ou en italique. Et, à tout vouloir souligner, plus rien n'est souligné. C'est seulement moins agréable au regard.

Bien à toi,
do
http://mai68.org/spip

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents