Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Le « J’y suis… J’y reste ! » de Bachar al-Assad

Publié par Gilles Munier sur 5 Octobre 2013, 20:38pm

Catégories : #Syrie

 

Par Gilles Munier

 

On sait que la prochaine élection présidentielle en Syrie est prévue en 2014 et que Bachar al-Assad n’a pas l’intention de s’effacer comme l’ont souhaités un temps  la Russie, et – semble-t-il – aussi l’Iran. Nombreux sont ceux qui verraient bien un autre baasiste – voire un Alaouite, pour ne pas créer de remous au sein de la secte – assurer la transition après la conférence internationale Genève-2, dont la tenue demeure improbable. Mais, il faudrait ensuite – vœux pieux - que soit organisé un scrutin véritablement démocratique.

 

Dans un entretien accordé à la chaîne turque Halk-Tv – proche du Parti Républicain du Peuple (CHP- opposition kémaliste) – et diffusé vendredi 4 octobre par l’agence syrienne Sana, Bachar al-Assad a déclaré qu’il compte bien se présenter : « Si j’ai le sentiment que le peuple syrien veut que je sois président dans une prochaine étape, je me porterai candidat … Si la réponse est non, je ne le ferai pas ». Il s’est engagé à « consulter » les Syriens à ce sujet. Et, il a ajouté : « Les circonstances changeant rapidement, il est difficile de donner une réponse précise, mais je n’hésiterai pas (à me porter candidat) si je vois que cela va dans le sens de la volonté populaire ». Il prendra sa décision dans « les quatre ou cinq mois », quand il y verra « plus clair ».

 
Bachar al-Assad n’est pas inquiet, il se voit présider le pays – ou ce qui en restera – jusqu’en 2020, car il sait déjà que 75% des Syriens voteront pour lui ! C’est ce qu’aurait prédit la CIA ces derniers mois, sur la base de « sondages d’opinion »… Problème : en Syrie, personne n’oserait questionner sérieusement les Syriens à ce sujet, que ce soit à Damas ou à Alep… Le site libanais Al-Ahd qui semble être à l’origine de cette « information» est bien le seul à avoir eu connaissance du rapport de l’agence de renseignement américaine. S’il existe…

 

Sur le même sujet, lire aussi :

La famille Assad doit partir, d’une manière ou d’une autre

http://0z.fr/Yu3Jq

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

D.R. 05/10/2013 23:59

C'est quoi un scrutin "véritablement démocratique" ?
L'élection de Xi Jing Ping est-il "véritablement démocratique" ?
Et l'éléction de François Hollande ? Et celle de Barak Obama ?
La démocratie est-elle une magie ?
Doit-on se méler d'une future désignation du Président de la Syrie ? On commence l'ingérence ? Comment avoir une attitude qui respecte les peuples ?
Pourquoi mettre en doute la légitimite de Bachar El Assad ?
N'est-ce pas sous sa direction que l'aggression de l'empire semble bien tomber sur un os ?
N'est-ce pas un problème de Suriens ?
D.R.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents