Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

France-Irak Actualité : actualités du Golfe à l'Atlantique

Analyses, informations et revue de presse sur la situation en Irak et du Golfe à l'Atlantique. Traduction d'articles parus dans la presse arabe ou anglo-saxonne.


Interdiction faite à Maître Badie de s'entretenir avec Tarek Aziz

Publié par Gilles Munier sur 9 Janvier 2011, 09:41am

Catégories : #Irak

   Interviewé par le site kurde Rudaw (1), Maître Badie Aref, principal avocat irakien de Tarek Aziz, raconte le voyage qu’il a effectué à Bagdad, en décembre 2010, pour rencontrer les anciens dirigeants dont il assure la défense.

   Maître Badie réside depuis quelques années en Jordanie, où il s’est réfugié après avoir été menacé de mort. Il envisage de s’installer au Kurdistan irakien.

   Les autorités judiciaires irakiennes ont refusé qu’il s’entretienne avec Tarek Aziz - à qui il comptait expliquer pourquoi il se retirait de son équipe de défense – ainsi qu’avec Saadoun Shaker (2)ministre de l’Intérieur dans les années 80 – et Abed Hamoud, secrétaire du Président Saddam Hussein. En revanche, il a été autorisé à voir Abdul-Ghani Abdul-Ghafoor, condamné à mort en même temps que ces derniers.

L'état de santé des détenus politiques

est préoccupant

   Maître Badie a pu également s’entretenir avec 16 anciens dirigeants détenus, parmi lesquels Muhammad Mehdi Saleh (ancien ministre du Commerce), Hamid Youssef Hamadi (ancien ministre de la Culture), Mahmoud Diyab Ahmed (ancien ministre de l’Intérieur), Zuher Naqeeb (ancien chef des services secrets), Walid H. Tofiq (un des dirigeants de la Garde républicaine), et Latif Mahal Hamoud (ancien gouverneur de Bassora).

   L’état de santé de plusieurs détenus est préoccupant, dit Maître Badie. Saadoun Shaker a eu trois crises cardiaques et n’est soigné que par une infirmière. Saadi Toa’ma Jaboori (ancien ministre du Travail et des Affaires sociales), Sabaawi Ibrahim al-Hassan (demi-frère de Saddam Hussein), Fazil Abbas Amri (haut dirigeant baasiste), Abdul-Ghani Abdul-Ghafoor, et Farhan Mutlaq Jubouri (ancien chef des renseignements militaires), ont un cancer. Zuher Naqib (ancien chef des services secrets) a complètement perdu la vue.

Libérer tous les détenus politiques

   Maître Badie pense que Tarek Aziz échappera à la pendaison - en raison des interventions en sa faveur du Vatican et de plusieurs pays occidentaux - mais pas les autres dirigeants condamnés à mort. Il a demandé à Jalal Talabani et Massoud Barzani d’insister pour que Saadoun Shaker soit hospitalisé, et espère qu’ils obtiendront la commutation de certaines peines capitales.

   Maître Badie, qui annonce la sortie de ses mémoires, pense voir Tarek Aziz lors d’un prochain voyage en Irak (3). Il envisage de tenir une conférence de presse à Paris, en compagnie de Maître Jacques Vergès, au cours de laquelle il produira des documents démontrant que la « Haute cour pénale » est illégale et réclamera la libération de tous les détenus politiques.

 (1) Saddam’s lawyer predicts Tariq Aziz will escape execution

http://www.rudaw.net/english/news/iraq/3394.html

(2) Saadoun Shaker condamné à mort par pendaison. Son épouse parle…

http://www.france-irak-actualite.com/article-saadoun-shaker-condamne-a-mort-par-pendaison-son-epouse-parle-60752434.html

(3) Maître Badie Aref  affirme qu’« on » l’a convaincu de continuer à défendre Tarek Aziz, malgré la décision de sa famille de se passer de lui.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Yacouba Aliou 10/01/2011 12:05


Je souhaite de tout mon cœur la libération de ces hommes injustement emprisonnés.Je souhaite heureuse année 2011 à M.Gilles Munier et toute l'équipe de son blog.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents