Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Les potentats arabes amis d'Israël enterrent la cause palestinienne

Publié par Gilles Munier sur 10 Juin 2017, 06:26am

Catégories : #Palestine, #Trump, #Arabie, #Gaza

2015: camp palestinien de Yarmouk (Syrie)

2015: camp palestinien de Yarmouk (Syrie)

Par Pr Chems Eddine Chitour (revue de presse : L’Expression – extrait – 7/6/17)*

…(…)… Cinquante ans après la défaite de 1967 les potentats arabes n'ont tiré aucune leçon de leur gabegie. Des Etats nations arabes sont en train de disparaître après la pendaison de Saddam, le lynchage de Kadhafi et le dépeçage de la Syrie de Alyan el Kourdi le bébé migrant mort d'une façon tragique par noyade, il reste des dirigeants tortionnaires avec leur peuple, mais serviles avec les maîtres qui les adoubent. Nous voyons les Etats arabes s'effriter avec des potentats qui se vassalisent au plus offrant. Le cas le plus scandaleux puisque c'est de lui que viennent les maux actuels du terrorisme, est celui des dirigeants saoudiens qui se liguent avec Israël contre d'autres musulmans (syriens, libanais, iraniens): Michel Raimbaud, ancien ambassadeur français, décrit la rencontre du maître et du vassal qui renforce la «banalisation d'Israël» au Moyen-Orient et diabolise l'Iran: «Donald Trump est fidèle à un principe: America first. Ce principe de «l'Amérique d'abord» a été scrupuleusement respecté. Son discours a globalement été de dire: «On veut bien faire tout ce que vous voulez, mais au prix fort et c'est à vous de payer.» «Le Moyen-Orient n'est pas notre affaire, la lutte contre le terrorisme là-bas pas spécialement non plus. De notre côté, nous sommes prêts à vous fournir les armes nécessaires» - au prix fort. D'où les contrats mirifiques qui ont été conclus entre Riyad et Washington. Il est vrai que tous les autres pays ont de quoi cauchemarder, à défaut de pouvoir rêver. (..) le grand bénéficiaire de tous ces sommets - en dehors des Etats-Unis - est Israël, sans conteste. C'est le grand gagnant car sa position est ainsi banalisée.» (4)

«On voit se poursuivre le mouvement de normalisation et de banalisation des relations entre Israël et les pays arabes de la région, à commencer par les monarchies. Les Saoudiens et d'autres monarchies du Golfe ont d'ailleurs de moins en moins de complexes à dire que l'ennemi numéro un est devenu l'Iran - qui n'a jamais agressé un seul pays arabe - et non plus Israël (...) J'étais frappé de voir l'accueil qui a été réservé à Donald Trump par les autorités saoudiennes. C'était démentiel, obséquieux, d'une flagornerie et d'un sens de la flatterie grotesque. Je trouve cela humiliant pour un pays de recevoir avec autant de fastes un autre chef d'Etat. On dit qu'environ 550 milliards de dollars ont été engagés - avec des échéances de paiement diverses. Il y a eu environ 400 milliards sous forme de contrats commerciaux, et entre 110 et 150 milliards d'armements. C'est tout bonnement absurde. Les Saoudiens sont déjà bardés d'armements alors même qu'ils n'ont gagné aucune guerre, même pas au Yémen. Le pays le plus pauvre du Monde arabe a été totalement détruit par les soins de la riche Arabie saoudite. Ces dirigeants saoudiens sont sans vergogne.» (4)

…(…)…

(4) https://francais.rt.com/opinions/38907-donald-trump-dirigeants-saoudiens-flirtent-avec-guerre-grande-legerete

*Source/Texte intégral : 50 ans après la débâcle arabe de 1967 - Les Palestiniens toujours sans Etat

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents