Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Etats-Unis : 2 500 soldats sont morts sous la présidence Obama

Publié par Gilles Munier sur 4 Juin 2016, 06:22am

Catégories : #Etats-Unis

Etats-Unis : 2 500 soldats sont morts sous la présidence Obama

Revue de presse : Rolling Stone – 3/6/16*

Par Tessa Stuart / Traduit par Melanue Geffroy

Les États-Unis ont été en guerre (Irak et Afghanistan) pendant plus longtemps sous la présidence d’Obama que sous n’importe quelle autre présidence.

Dans son discours liminaire à la Democratic National Convention en 2004 (le discours qui l’a catapulté sur la scène nationale), Barack Obama, le sénateur enthousiaste de l’Illinois, a parlé de la responsabilité des États-Unis envers leurs soldats.

Obama déclarait à l’époque « Nous avons une obligation solennelle, de ne pas trafiquer les chiffres ni d’occulter la vérité sur les raisons qui ont poussés nos soldats à partir en guerre, de prendre soin de leurs familles en leur absence, de s’occuper d’eux à leur retour et de ne jamais partir en guerre sans avoir assez de troupes pour la gagner et pour obtenir la paix ».

Voici certains de ces chiffres :

  • Selon l’Iraq Coalition Casualty Count indépendante, à ce jour, 2 499 soldats américains ont été tués en Afghanistan et en Irak sous la présidence d’Obama.
  • Parmi ces 2 499 soldats, 1 906 ont été tués en Afghanistan et aux alentours, et 593 en Irak.
  • Les États-Unis sont en guerre depuis 2 687 jours depuis que Barack Obama a été élu Président. C’est plus long que sous la présidence de George W. Bush, ou tout autre président.
  • Obama a dirigé des raids aériens sur sept pays : l’Afghanistan, l’Irak, le Pakistan, la Somalie, le Yémen, la Libye et la Syrie, ce qui représente trois pays de plus que ceux bombardés par George W. Bush.
  • Les forces de combat américaines sont déployées au sol dans trois pays : l’Irak, l’Afghanistan et la Syrie. C’est une guerre de plus dont a hérité Obama et dont son successeur devra se contenter.

On se souvient souvent du candidat Obama pour sa promesse de mettre fin à la guerre des États-Unis au Moyen-Orient. Mais il ne s’est pas opposé à la guerre totale. Il était opposé aux guerres « stupides ». Selon lui, la guerre en Irak était stupide et la guerre en Afghanistan était nécessaire. Une « guerre judicieuse » pour Obama signifie moins de soldats américains au sol. Il a réduit le nombre de soldats au sol en Irak et en Afghanistan à moins de 14 000 alors qu’ils étaient 200 000 sous la présidence de Bush. Cela a cependant nécessité une augmentation de la dépendance envers la technologie comme les drones.

Ce qui nous amène aux nombres que nous n’avons toujours pas : ceux des combattants et des civils tués pas des attaques de drones ordonnées par le Président. Mais la Maison Blanche a annoncé des plans pour rendre public le nombre total de victimes des attaques de drones américains depuis 2009. Ce plan prendra effet au cours de l’année.

*Source : Rolling Stone

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents