Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Vous avez dit « odieux » ? Emmanuel Macron et le boycott des produits israéliens

Publié par Gilles Munier sur 14 Février 2016, 11:44am

Catégories : #BDS

Vous avez dit « odieux » ? Emmanuel Macron et le boycott des produits israéliens

Invité de la Fondation France-Israël, le 9 février dernier, Emmanuel Macron – ministre français de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique - a qualifié d«odieux» le boycott des produits israéliens (Lire, après le commentaire, l’article paru dans Direct Matin)*.

Le commentaire de Xavière Jardez (AFI-Flash) :

« Odieux » ! On aurait pu penser que Emmanuel Macron connaissait la valeur des mots avant de l’appliquer à un mouvement qui ne vise que les intérêts économiques de l’Etat hébreu et ne cherche pas, comme cet Etat, à atteindre les individus dans leur chair et leur âme.

« Odieux », l’éradication des villages palestiniens depuis 1948, et récemment celui de Khiriget Jenbah par l’armée que le journal britannique The Guardian (2 février 2016) écrit qu’il a été rasé, et non l’euphémisme «démoli», en violation du droit international sur l’occupation, et s’apparente aux « forced removal » de l’Afrique du sud de l’apartheid, « odieux » l’impunité d’Israël par rapport aux résolutions des Nations Unies sur la Palestine occupée jamais appliquées, alors que les sanctions sont brandies, et/ou mises en place, contre la Russie, la Grèce pour mauvaise gestion des réfugiés, le Soudan du sud pour la constitution de son gouvernement, l’a été contre l’Irak au travers de l’embargo, contre la Libye, « odieux » l’emprisonnement de jeunes enfants.

On n'en finirait pas de lister les actes « odieux » commis par Israël qui nécessiteraient l’application du chapitre 7 de la Charte des Nations Unies comme cela a été fait pour l’Irak et la Libye.

*Emmanuel Macron reçu par la Fondation France-Israël : deux pays unis (Direct Matin, n° 1833, 11 février 2016)

Emmanuel Macron était mardi soir l’invité de la Fondation France-Israël à Paris à la suite de son récent voyage dans l’Etat hébreu. La présidente de l’organisation, l’ex-secrétaire d’Etat, Nicole Guedj qui l’avait accompagné lors de son déplacement à l’automne dernier, explique avoir découvert « un ministre vraiment à l’aise en Israël » et a souhaité le faire participer aux rencontres organisées par cette fondation. Celle-ci vise à bâtir des liens nouveaux entre les sociétés civiles des deux Etats, afin de renforcer leur coopération en matière de culture, économie et de mémoire, à travers l’organisation de rencontres et de voyage d’étude.

Une amitié « prometteuse »

Devant une assemblée de 800 personnes, parmi lesquelles une trentaine d’élèves des grandes écoles, Emmanuel Macron a salué le fort potentiel des échanges entre les deux pays.

« L’amitié entre la France et Israël est encore jeune et prometteuse » a-t-il ainsi affirmé. Selon lui, « on doit pouvoir développer des relations économiques entre les deux pays, et pour cela, il faut aller vite ». Il a également loué le dynamisme de l’Etat hébreu « un petit pays qui pense mondial ».

Le ministre en a aussi profité pour critiquer la campagne de boycott des produits israéliens lancée par certaines organisations pro-palestiniennes, regrettant qu’elle soit encore suivie par certains consommateurs. « Le boycott est interdit » a-t-il rappelé, qualifiant le mouvement d’ « odieux ». Il a également évoqué la communauté juive de France qui, selon lui, porte ses valeurs « tout en respectant les lois de la République ».

Photo : 729, le code barres du Made in Israël

Pour info : Le Site de BDS France

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents