Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Le YPG, milice kurde de Syrie, utilise des enfants soldats

Publié par Gilles Munier sur 16 Juillet 2015, 05:06am

Catégories : #Syrie

Le YPG, milice kurde de Syrie, utilise des enfants soldats

Communiqué d’Human Rights Watch (15/7/15)*

New York – Le groupe armé kurde qui contrôle des territoires dans le nord de la Syrie ne respecte toujours pas l'engagement qu'il a pris de démobiliser les enfants soldats et de mettre un terme à l'utilisation des garçons et des filles de moins de 18 ans dans les combats, et ce, malgré certains progrès réalisés, a déclaré Human Rights Watch aujourd'hui.

Le 5 juin 2014, l'Unité de protection du peuple (Yekîneyên Parastina Gel -YPG) a signé un Acte d’engagement auprès de l'organisation non gouvernementale Appel de Genève, s'engageant à démobiliser tous les combattants de moins de 18 ans dans un délai d'un mois. Un mois plus tard, l’YPG a démobilisé 149 enfants. Malgré cette promesse et les premières avancées enregistrées, Human Rights Watch a, au cours de l'année écoulée, étudié le cas d'enfants de moins de 18 ans rejoignant et luttant avec d’une part l’YPG, et d’autre part l'Unité de protection des femmes (YPJ). Selon diverses sources d’information publiques, des enfants âgés de moins de 18 ans combattant aux côtés de ces forces auraient vraisemblablement trouvé la mort au combat en juin 2015.

Les deux groupes kurdes – l’YPG et l’YGJ – ne sont pas les seuls contrevenants parmi les nombreux groupes armés en Syrie qui utilisent des enfants soldats, mais ils peuvent faire davantage pour faire cesser cette pratique, selon Human Rights Watch.

Sur la base d'informations fournies par des organisations locales et internationales, Human Rights Watch a établi une liste incluant 59 enfants, dont 10 de moins de 15 ans, présumés avoir été recrutés ou s'être portés volontaires pour rejoindre les forces de l’YPG ou de l’YPJ depuis juillet 2014. Human Rights Watch a confirmé l'existence de sept de ces cas en s'entretenant directement avec les familles de ces enfants. Dans certains cas, les groupes enrôlaient les enfants sans le consentement de leurs parents.

« Ma fille est allée à l'école d'où elle a été emmenée par un groupe de combattants de l’YPJ », a déclaré le père d'une jeune fille de 14 ans résidant près de Qamishli. « Nous ne savions pas ce qui lui était arrivé jusqu'à ce qu'un commandant nous appelle pour nous dire qu'elle avait rejoint l'unité YPJ. »… (…) …

*La suite du communiqué d’Human Rights Watch :

Syrie : Les forces kurdes enfreignent l'interdiction d'utiliser des enfants soldats

Photo : Drapeau de l'Unité de protection du peuple (Yekîneyên Parastina Gel - YPG)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents