Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Flottille de la Liberté III : nouvel acte de piraterie israélien en Méditerranée

Publié par Gilles Munier sur 29 Juin 2015, 10:32am

Catégories : #Palestine

Flottille de la Liberté III : nouvel acte de piraterie israélien en Méditerranée

Revue de presse : Freedom Flotilla (29 juin 2015)*

Ce 29 juin 2015, Israël a encore commis un acte de piraterie en interceptant les bateaux en route pour Gaza.

3 navires de guerre israéliens se sont emparés de la Marianne, à une centaine de milles des côtes palestiniennes, dans les eaux internationales.

À 02h06 aujourd’hui (heure de Gaza) la « Marianne » a contacté la Coalition de la Flottille de la Liberté (FFC) et nous a informés que les trois bateaux de la marine israélienne l’avait entouré dans les eaux internationales, alors qu’il naviguait près de la côte de Gaza à 100 miles. Après que nous ayons perdu le contact avec la «Marianne» et à 05h11 (heure de Gaza) les forces d’occupation israéliennes ont annoncé qu’ils avaient « visité et fouillé » Marianne. Ils ont capturé le bateau et détenu tous les participants à bord « dans les eaux internationales», comme ils l’ont admis eux-mêmes. Le seul contenu positif dans l’annonce de Tsahal était qu’ils reconnaissent toujours qu’il y a un blocus naval de Gaza, malgré le refus récent du gouvernement de Netanyahu d’admettre que celui-ci existe.

Nous n’avons aucune raison de croire que la capture de Marianne était « sans incident », parce que la dernière fois que l’armée israélienne a dit quelque chose comme ça, en 2012, les personnes à bord du « Estelle » ont été gravement électrocuté et battu avec des gourdins. Retour en 2010, dix passagers de Mavi Marmara ont été assassinés par l’armée israélienne lors d’une opération similaire dans les eaux internationales.

Il est décevant que le gouvernement israélien a choisi de poursuivre la politique absolument inutile de «tolérance zéro», ce qui signifie qu’il continuera d’appliquer une punition collective inhumaine et illégale contre 1,8 million de Palestiniens à Gaza. Les actes répétés d’Israël de piraterie de l’Etat dans les eaux internationales sont des signes inquiétants que la politique d’occupation et le blocus se prolonge à l’est du bassin méditerranéen. Nous exigeons que le gouvernement israélien cesse la détention illégale de civils pacifiques qui voyagent dans les eaux internationales en soutien à de l’aide humanitaire.
Nous appelons nos gouvernements à veiller à ce que tous les passagers et membres d’équipage de la « Marianne » sont en sécurité, et de protester fortement contre la violation du droit maritime international par l’Etat israélien. Nous appelons toutes les organisations de la société civile à condamner les actions d’Israël. Les gens partout dans le monde vont continuer à répondre et à réagir à cette injustice, tout comme nous, jusqu’à ce que le port de Gaza soit ouvert et le siège et l’occupation terminé.

Photo : La « Marianne » à l’approche de Gaza

Source: Freedom Flotilla

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents