Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Le milliardaire américain qui finance une nouvelle organisation chrétienne sioniste anti-iranienne

Publié par Gilles Munier sur 23 Mars 2015, 17:45pm

Catégories : #Iran

Le milliardaire américain qui finance une nouvelle organisation chrétienne sioniste anti-iranienne

Par Eli Clifton (revue de presse : lobelog.com – 6/3/15)*

Une nouvelle organisation du groupe The Philos Project, centrée sur la promotion de «l’engagement chrétien au Moyen-Orient », est apparue sur la scène politique américaine en début de mars « parrainée » sur Twitter dans les termes suivants : «L’Iran est connu pour soutenir le terrorisme. L’Iran veut la bombe nucléaire. Qu’est-ce qui pourrait déraper? Arrêter l’Iran ». Un rapide coup d’œil sur le site Internet révèle les clichés agitant les peurs à propos des ambitions nucléaires iraniennes.

Une rubrique publiée la vieille du jour du discours de Netanyahou devant le Congrès par le directeur du groupe, Robert Nicholson, avertissait que « l’Iran veut s’emparer du Moyen-Orient » parce que « ils se souviennent de l’empire- et le veulent de nouveau ». Et « Les Iraniens se considèrent comme ceux qui mettront fin à l’histoire » parce que « l’Iran prépare son passage à travers le Moyen-Orient en tuant et en mutilant afin d’imposer son hégémonie militaire sur ses ennemis ».

Plus étrange encore, Dan Senor, l’ancien porte-parole de la Coalition de l’Autorité Provisoire (CPA) en Irak, de triste mémoire, est un des membres du groupe et s’est fait l’avocat d’Israël avec son livre « Une Nation en devenir : histoire du miracle économique israélien ». Il est le co-fondateur avec Bill Kristol de Foreign Initiative Policy, le descendant du Project for a New American Century (PNAC) - Projet pour un nouveau siècle américain - qui fit tant pour entraîner l’invasion de l’Irak (et indirectement mettre sur pied la CPA).

Qui est derrière The Philos Project ? Entité qui n’est pas enregistrée dans l’Etat de New York. Qui paie les factures ? Le nom du site enregistré en mai dernier offre le premier indice. Une femme « Michèle Packman » est donnée sur la liste des « enregistrés ». Elle est le directeur des opérations et des ressources humaines de la famille Singer et la Fondation Paul E. Singer est le noyau dur du Project Philos sur le site de Jewish Funders Network International Conference (Conférence Internationale du Réseau des Donateurs Juifs), évènement qui doit se tenir en mai prochain à Tel Aviv.

Paul Singer, directeur de la Republican Jewish Coalition (Coalition des Juifs Républicains) finance largement tous les groupes ayant une position dure sur l’Iran. Entre 2008 et 2011, il a alloué 3.6 millions de dollars à Defense for Democracies, un think tank néo- conservatrice extrémiste dont les membres ont réclamé des «sanctions écrasantes », « une guerre économique » et le bombardement de l’Iran. Il a aussi soutenu l’American Entreprise Institute qui, avec Richard Perle et Danielle Pletka, ont conduit la charge contre l’Irak et n’ont pas été moins agressifs envers l’Iran. Par ailleurs, Singer a soutenu le Jewish Institute for National Security Affairs dont le directeur Michael Makovsky a, récemment, comparé Obama à Neville Chamberlain.

Le Philos Project aime à se considérer comme le porte-parole des chrétiens persécutés alors qu’il appuie, en même temps, l’agenda pro-israélien agressif d’un milliardaire juif. Paul Singer et ses employés veulent faire croire que leurs options politiques néo-conservatrices sont partagées par les composantes les plus diverses de l’opinion, notamment par les chrétiens qu’il avertit des desseins impériaux de l’Iran et des dangers qu’il y aurait de signer un accord sur le nucléaire avec cet Etat.

Photo : le milliardaire Paul.E Singer

*Eli Clifton est un journaliste du Investigative Fund du Nation Insitute qui se concentre ses activités sur l’étude du financement de la politique étrangère US.

Source: The Jewish Billionaire Behind a New Christian Anti-Iran Group

Traduction et Synthèse: Xavière Jardez

Sur le même sujet, lire aussi :

Sheldon Adelson, le milliardaire qui veut acheter la Maison-Blanche, la Knesset et bombarder l’Iran

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents