Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Kurdistan irakien: Des dirigeants accusés de commercer avec l’Etat islamique

Publié par Gilles Munier sur 15 Novembre 2014, 07:29am

Catégories : #Irak

Kurdistan irakien: Des dirigeants accusés de commercer avec l’Etat islamique

Par Gilles Munier /

Depuis la création de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), on se doutait – sans preuve – qu’une partie de la production de pétrole des territoires conquis par les djihadistes transitait par le Kurdistan irakien au vu et au su des dirigeants de la région – et bien sûr des services secrets occidentaux - pour être vendue sur le marché européen (1).

Une enquête du site d’investigation kurde Cawigal (Les Yeux de la Nation) confirme qu’un certain nombre de personnalités kurdes haut-placées sont impliquées dans le trafic de pétrole, de gaz en provenance de la région de Ninive, et dans l’approvisionnement de l’EIIL en véhicules.

Au Kurdistan irakien, il est évidement interdit d’entretenir des relations commerciales avec l’Etat islamique. Selon le député Firsat Sofi (PDKI - Parti Démocratique du Kurdistan – barzaniste), c’est un délit qualifié d’association de malfaiteurs en liaison avec une entreprise terroriste ! Seulement voilà, à Erbil et Soulimaniya la loi ne s’applique ni aux familles des chefs de guerre Massoud Barzani et Jalal Talabani, ni à leurs protégés.

En tête de la liste publiée par Cawigal:

- Nehad et Hemdad Barzani, deux demi-frères de l’inamovible président de la région,

- Aras cheikh Changi, un cousin de Jalal Talabani,

- Mahmud Sangawi, chef de l’UPK (Union Populaire du Kurdistan – talabaniste) à Jalawla (ville de la province de Diyala qui vient d’être prise par l’EIIL !) (2),

- Sardar et Bakhtyar Yahya (vente de véhicules).

D’autres noms sont cités, comme Sarhad Kadir, chef de la police à Kirkouk et Rizgar Ali, dirigeant de l’UPK et parent de Najmadin Karim, maire de Kirkouk.

Massoud Barzani, président de la Région autonome, ordonnera-t-il à ses services secrets – dirigés par un de ses fils ! - d’arrêter les trafiquants et les trafics ? On en doute, ou ce sera pour la galerie.

Photo: La Région autonome du Kurdistan irakien

Source: KDP and PUK leaders accused of oil and gas trading with the ISIS enemy

(1) Du pétrole de l’Etat Islamique acheté par des pays européens

(2) ISIS defeats Kurds in flashpoint Iraq town of Jalawla

Lire aussi :

L’image flétrie de Massoud Barzani

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents