Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Et si à Gaza les enfants palestiniens étaient Juifs?

Publié par Gilles Munier sur 25 Août 2014, 15:30pm

Catégories : #Palestine

Et si à Gaza les enfants palestiniens étaient Juifs?

Par Robert Bonomo (revue de presse : The UNZ Review – extraits - 6/8/14)*

Imaginons un instant que les Arabes aient obtenu, après la guerre israélo-arabe de 1948, une part plus importante de territoire que les Israéliens et que la bande de Gaza soit tout ce qui reste d’Israël.

Supposons pour un instant qu’à la place des Palestiniens, plus d’1,8 million de Juifs soit entassé dans la bande de Gaza (d’une superficie égale à la moitié de la ville de New York) et que l’Etat de Palestine, financé et soutenu par une superpuissance, administre la prise de calories des Juifs à Gaza à un niveau limité à 2300 calories par jour.

Imaginons que les enfants palestiniens de ce Gaza- là soient des enfants juifs, soumis à un embargo qui les prive de jouets, de livres, de musique et, jusqu’à il y a quelques années, de pâtes. Quelle serait, à votre avis, la réaction du monde?

Imaginons que ce soient des commandos palestiniens qui aient pris d’assaut un navire dépourvu d’intentions belliqueuses, désireux de briser l’embargo pour apporter des vivres aux Juifs de Gaza, tuant neuf personnes à bord dont un Américain ? Croyez-vous que 85 sénateurs auraient signé une lettre pour appuyer l’embargo sur Gaza et la mortelle attaque du cargo ?

Le correspondant de NBC à Gaza, Mohyeldin Ayama rapportait la mort des quatre enfants sur la plage de Gaza, le 16 juillet dernier ainsi : «… Quelques instants avant, les garçons jouaient au football avec des journalistes… ». NBC a ordonné à Mohyeldin de quitter Gaza suite à des pressions des néo-conservateurs US. Est-ce que vous pensez qu’il aurait été remplacé si son reportage avait concerné la mort de quatre enfants juifs tués par une canonnière palestinienne ?

Nous assistons à Gaza à une discrimination médiatique de la vie à l’encontre des Palestiniens. C’est ainsi que s’exprimait l’ambassadeur US aux Nations unies, Samantha Power, au lendemain de l’agression israélienne : « Les Etats-Unis s’inquiètent des attaques à la roquette du Hamas et de l’escalade dangereuse des hostilités dans la région. Plus particulièrement, nous nous soucions des conséquences désastreuses de la crise sur les populations israélienne et palestinienne ». Il est impensable que si un engin du Hamas avait atterri dans un parc tuant quatre enfants israéliens, ses propos eussent été les mêmes. Parce que le gouvernement qu’elle représente soutient le régime d’apartheid israélien….

Un autre reporter de CNN, Diana Magnay fut aussi déplacé à Moscou pour avoir écrit : « … Après son reportage (sur les bombardements sur Gaza), elle avait fait un Twit : « Les Israéliens se tenant sur une colline au-dessus de Sderot ont applaudi aux bombardements sur Gaza et ont menacé de « détruire ma voiture » si j’écrivais un mot de travers ». Aurait-elle été envoyée ailleurs si les protagonistes eussent été différents ?

L’écrivain israélien internationalement connu, Amos Oz, a qualifié la guerre de « justifiée » bien qu’ « excessive » et, au cours d’une interview, posé le problème par deux questions:

« Que feriez-vous si votre voisin proche s’asseyait sur son balcon, son petit garçon sur ses genoux et tirait à la mitraillette sur votre crèche ? »

« Que feriez-vous si votre voisin creusait un tunnel de sa crèche jusqu’à la vôtre pour exploser votre maison ou enlever votre famille ? »

Mais, peut-être que la question pour M. Oz aurait dû être celle-ci:

Que feriez-vous si votre voisinage tout entier était forcé de vivre dans une prison à ciel ouvert, où les enfants n’ont pas droit aux livres ou jouets et doivent se contenter d’un minimum de calories ? Vous battriez-vous ? Votre rhétorique ne deviendrait-elle pas radicale ?

Plus de 400 enfants palestiniens ont été tués au cours des combats à Gaza (…) pour avoir commis le crime d’être nés sur la terre de leurs ancêtres. Personne plus qu’eux n’a le droit de vivre en Palestine mais il n’empêche que Bob Scheifer de CBS News écrit: « Au Moyen-Orient, les Palestiniens se trouvent aux prises avec un groupe terroriste qui embrasse une stratégie où ses propres enfants sont tués afin de susciter la sympathie… ». En gros, les Palestiniens ont provoqué les forces armées israéliennes !

Roger Cohen du New York Times va plus loin: « Il y a quelque chose de terriblement rusé en matière d’antisémitisme, la façon dont il peut se dissimuler, insoupçonnable, dans les esprits les plus progressistes » (…) « … la guerre suggère aussi comment un puissant sentiment anti-israélien, visible parmi les bien-pensants de la gauche européenne, peut créer un climat favorisant, une fois de plus, une profonde haine des juifs». Pour Roger Cohen, l’outrage moral que provoque le massacre des enfants palestiniens par Israël s’apparente à de l’antisémitisme de type national-socialiste. Jimmy Carter en avait fait les frais lorsqu’il avait qualifié la situation à Gaza d’ « apartheid ».

Dans la relation Etats-Unis/Israël, il ne peut y avoir aucun doute sur la partie qui tire les ficelles. Quand en 2009, lors du dernier conflit à Gaza, Condolezza Rice s’apprêtait à voter favorablement pour une résolution onusienne pour un cessez-le-feu, Ehud Olmert, alors Premier ministre israélien, avait contacté Bush qui avait donné l’ordre à Rice pour que la résolution qu’elle avait rédigée, organisée ne soit pas votée. …(…)…

Photo : Scène d’occupation à Gaza

Traduction et synthèse : Xavière Jardez

Version originale :

*http://www.unz.com/rbonomo/what-if-the-children-dying-in-gaza-were-jews/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents