Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Irak Actualité

France-Irak Actualité

Analyses, informations et revue de presse. La situation en Irak, au Proche-Orient et du Golfe à l'Atlantique.


Tariq Ramadan à propos de Boko Haram

Publié par Gilles Munier sur 15 Mai 2014, 19:32pm

Catégories : #islam

Tariq Ramadan à propos de Boko Haram

Revue de presse : interview par Thomas Malher (Le Point – 15/5/14)*

Quelle est votre réaction face à ces enlèvements de jeunes filles qui bouleversent les opinions occidentales ?

C’est évidemment une condamnation absolue de ce que Boko Haram a fait, et de ce qu’ils veulent faire, à savoir vendre ou marier de force ces jeunes filles. Ceci va à l’encontre de toutes les références islamiques. Mais outre cette condamnation, je déplore aussi qu’en Occident comme dans les sociétés majoritairement musulmanes, on ne réagisse à des exactions de cette nature que sur le plan émotif. La situation au nord du Nigéria est absolument inacceptable depuis des mois, l’horreur, les assassinats et la torture se normalisent, mais on ne disait rien et on laissait faire. Jusqu’à ce que le kidnapping de 234 lycéennes fassent l’objet d’une mobilisation mondiale. On se tait sur des centaines de morts, et tout d’un coup, il y a un symbole fort qui fait que la communauté internationale réagit. Or (mais), on ne fait pas une politique de paix uniquement en gérant les émotions médiatiques.

Si l’on vous suit, l’indignation occidentale ciblée encouragerait donc ce genre d’exactions spectaculaires ?

Exactement. C’est très pervers. Nous sommes dans la logique de ceux qui ont compris qu’il faut faire des coups d’éclats pour faire réagir l’opinion internationale. L’extrémisme violent est en train d’utiliser les rouages du système médiatique. C’est la politique du pire.

Mais que faut-il donc faire?

Je préconise la cohérence politique. On ne peut pas à la fois se taire vis-à-vis de pays majoritairement musulmans dominés par des formations littéralistes comme les pays du Golfe, et puis ne réagir que face à des groupes qui dérapent à partir de cet enseignement-là. Que veut-on? Dialoguer avec des mouvements légitimes, réformistes, parfois dans l’opposition dans certains pays ? Ou au contraire accepter la raison d’Etat et les impératifs économiques et collaborer avec des Etats qui produisent l’islam le plus fermé et le plus littéraliste qui soit ? Si on n’agit pas en amont, on finit toujours par en payer les conséquences.

Pour l’islamologue que vous êtes, Boko Haram est-il une secte ?

Les appartenances des individus à ce groupe sont de l’ordre de la dépendance et du lavage de cerveau. On est véritablement dans des processus sectaires, qui sont basés sur des lectures littéralistes, et violents, justifiant un rapport au monde qui veut que les musulmans soient dans la vérité et tous les autres dans l’erreur. C’est une distorsion complète du message de l’islam. Il faut donc que les responsables musulmans la condamnent fermement. D’autant plus que cette pensée qui gangrène notre religion est une minorité d’un point de vue du nombre, mais bénéficie d’une très forte capitalisation médiatique.

Source: Le Point du 15 mai 2014

et :

http://tariqramadan.com/blog/2014/05/15/le-point-du-15-mai-2014-tariq-ramadan-a-propos-de-boko-haram/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents